Les huiles essentielles dans les empires Agnès Levavasseur Praticienne en Aromathérapie Symptomatique et en Phyto-Énergétique

Les empires Chinois Grecque et Romain

Les Grecs reconnaissaient les effets calmants, toniques, antidépresseurs des essences. Ils avaient une prédilection pour les essences florales. Ils connaissaient l'emploi de nombreuses herbes et huiles relaxantes, dont l'opium, l'encens, la myrrhe et la rose.


Hippocrate préconisait bains et massages aromatiques pour vivre longtemps et en bonne santé. Il utilisait les herbes et les essences pour détendre le corps et l'esprit, en cherchant à traiter non seulement les symptômes des maladies, mais aussi leurs causes.

Les Chinois classaient les huiles essentielles d'après l'humeur qu'elles inspiraient, toutes étant considérées comme des aspects du même état de relaxation : une huile était donc "tranquille", "solitaire", "voluptueuse", 'belle", "raffinée" ou "noble".

Les Romains adeptes des bains et massages, appréciaient l'association relaxante, revitalisante et purifiante des huiles et de l'eau chaude.


  ©A.Levavasseur 2008 © 2016 Tous droits réservés.

www.aromabienetre.com